Les générations se rencontrent au jardin

Rentrée des classes oblige, je vais consacrer les deux articles de la semaine aux enfants. Et je commence par les miens exposés à la thérapie horticole par ricochet. Emmanuel (13 ans) et Gabriel (10 ans) m’ont plusieurs fois accompagnée au centre de jour pour personnes âgées où je faisais du bénévolat en Californie. Pour être honnête, ils ne sautaient pas de joie. Mais ils étaient toujours charmants une fois sur place. Par contre, le visage des participants s’éclairait immédiatement à la vue d’un enfant. Plus tard, ils me demandaient toujours des nouvelles des garçons et ils me parlaient aussi de leurs petits, voire arrière-petits-enfants. Dommage qu’on ait jamais pu installer une relation dans la durée (l’activité avait lieu pendant les heures d’école).

Gabriel apporte du terreau aux participantes qui travaillent assises autour d’une table installée dehors.

Le diable étant utilisé, Emmanuel se voit confier une chaise roulante pour transporter des sacs de terreau et des plantes.

Gabriel qui aime expliquer et montrer faisait preuve d’une grande patience et d’une grande douceur avec les participants. Avec Emmanuel, c’était agréable d’avoir un gars costaud pour porter les sacs de terreau ou les plantes. Je peux imaginer des programmes mêlant les générations et créant des liens dans la durée. Tous les participants en retireraient des avantages réciproques. D’ailleurs, l’association Belles Plantes, dont nous reparlerons bientôt j’espère, a montré l’exemple au Jardin des Ages à l’hôpital Louis Mourier à Colombes (92). Je parlerais aussi bientôt d’un programme où des participants handicapés mentaux travaillent au jardin avec les enfants d’une école voisine. Au jardin, tout le monde est égal.

Emmanuel travaille avec des participantes qui plantent des fleurs au pied d’un arbre dans le jardin du centre de jour.

 

Dans une unité pour patients atteints d’Alzheimer où j’ai fait un cours passage, Gabriel est venu une fois. Après la séance à l’intérieur, nous avons proposé un tour sur le jardin en terrace. Cette dame dans sa chaise roulante était aux anges avec son petit guide attentionné.

2 réflexions au sujet de « Les générations se rencontrent au jardin »

  1. BRAVO à ces deux petits jeunes qui me sont très chers, j’espère qu’ils n’auront pas besoin de le mettre en pratique avec leurs aînés, sinon ils seront déjà formés;;; petite pointe positive.

  2. Ah, mais si au contraire, il faut jardiner avec ses grands-parents sans attendre la maison de retraite ou le centre de jour. D’ailleurs, c’est déjà bien mis en pratique dans notre famille, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s