Les jeunes jardiniers du centre social Cerise et autres jardiniers urbains

Quand le jardin « soigne » les citadins…Pendant les dernières vacances scolaires, le centre social Cerise dans le 2e arrondissement de Paris a proposé une activité inédite aux jeunes. Toujours très inventive, l’équipe d’animation a en fait décidé de mêler deux activités : le jardinage et le graf. Côté jardinage, c’est une bénévole qui s’occupe déjà des plantes, de plus en plus présentes dans la cour intérieure du centre, qui a été mise à contribution pour transmettre à une douzaine de jeunes de 8-11 ans les gestes de semer et de planter.

IMG_7289« Nous avons d’abord eu l’idée de faire un mur végétal avec des palettes. Mais finalement, nous avons décidé de faire des jardinières suspendues devant une toile avec des grafs », explique Marie-Hélène, la jardinière des lieux. « J’ai acheté quelques plantes et j’en ai récupérées dans la nature. Les plantes fleuries étaient nécessaires pour rendre le projet attrayant. On a ajouté de la menthe et de la mélisse pour l’odorat et le toucher. C’était aussi pertinent d’ajouter des tomates cerises et des fraisiers que les jeunes ont plantés dans des bouteilles d’eau coupées et customisées qu’ils ont remportées chez eux. » Ce weekend, j’ai rencontré par hasard une des jeunes jardinières qui s’apprêtait à manger ses premières fraises et semblait très heureuse de cette expérience.

Les plantations à ramener à la maison

Les plantations à ramener à la maison

Pendant 5 jours, les jeunes ont donc créé leur projet collectif qui trône aujourd’hui sur un mur de la cour. Mais ils sont aussi sortis hors des murs, pour visiter plusieurs murs végétalisés dans le quartier ou pour se promener au marché aux fleurs sur l’ile de la Cité toute proche. « On a parlé du nom des fleurs. J’ai l’impression que certains savaient déjà planter. On sentait une envie de conseils et un enthousiasme », continue Marie-Hélène. Une initiative qui fait chaud au cœur dans un arrondissement assez « minéral » comme on dit.

 

 

Les jardiniers urbains sont-ils un marché?

En écho, dans le même pâté de maisons, signalons l’implantation depuis plusieurs années déjà de la boutique Macadam et Tournesol, « éco-boutique urbaine qui vous fait réfléchir et agir ». La boutique répond aux envies des urbains de jardiner, même dans des espaces réduits, même en intérieur avec une gamme de produits légèrement bobos comme ces jardinières suspendues ou ces modules pour créer son propre mur végétal. Certains s’adressent tout particulièrement aux enfants comme la gamme de Radis et Capucine. On semble là dans un rapport à la nature packagé par le marketing, mais si des enfants des villes y trouvent un premier contact qui les attire…

Un stand à Jardins, Jardin

Un stand à Jardins, Jardin 2015

C’est un peu le même esprit qui règne à l’événement Jardins, Jardin. Sans cracher dans la soupe (j’avais été invitée à participer à une table ronde sur le thème des jardins de soin pendant la Journée des Pros aux côtés du docteur Thérèse Jonveaux du CHU de Nancy, de Bethsabée de Gunzbourg de l’association Jardins et Santé et d’Etienne Bourdon de O Ubi Campi, une initiative qui mériterait un autre billet et qui montre que le jardin de soins intéresse de plus en plus), il me semble que le besoin de nature s’est métamorphosé en un marché ciblant des clients bobos avec des objets très design, très beaux, un peu aseptisés. A côté des grands créateurs de jardins, l’événement accueille des sociétés qui proposent des jardinières livrées à domicile (« rapide et sans effort »), des bassins-potagers aquaponique à installer même dans de petits espaces, des poulaillers urbains,…On sent bien le besoin de connexion avec la nature et le vivant chez beaucoup d’urbains. Je suis contente qu’il soit de plus en plus pris en compte. Mais on peut aussi aller chez son quincailler local, acheter un paquet de graines, du terreau, une jardinière et hop ! On peut aussi récupérer comme le fait la jardinière de notre immeuble.

Le compostage en ville : nouvelle initiative

Compostage urbain

Compostage urbain

Macadam et Tournesol propose également des ateliers de toutes sortes : créations d’objets en carton, compostage,…Le compostage justement, reparlons-en avec Damien Houbron, le maitre-composteur qui a suivi l’installation du lombricompostage dans notre immeuble, et son association J’aime le Vert. La semaine dernière, l’association et ses partenaires inauguraient un pavillon de compostage dans le Square Héloïse et Abélard dans le 13e arrondissement de Paris. Le projet a été initié et porté par le Conseil de Quartier Bibliothèque – Dunois – Jeanne d’Arc. « Ce composteur de quartier, animé par l’association « J’aime le Vert » pourra concerner jusqu’à 200 foyers volontaires et situés à proximité (environ 250 mètres) du square Héloïse et Abélard. Chaque foyer volontaire recevra gratuitement un bio-seau (petit récipient de 7 litres) qu’il pourra vider dans un bac de 25 litres installé en bas de son immeuble. Deux fois par semaine, un salarié de l’association « J’aime le Vert » viendra chercher le bac plein et le remplacera par un bac propre. » Une autre façon de composter en ville en plus du programme de compostage collectif en pied d’immeuble.

 

2 réflexions au sujet de « Les jeunes jardiniers du centre social Cerise et autres jardiniers urbains »

  1. Bonsoir ami(e)s des jardins, Merci pour les articles qui valorisent des territoires, des personnes qui prennent soin d’autrui. En tant qu’animateur-coordinateur d’un projet global d’animation à visée thérapeutique dans un service de Pédopsychiatrie à LIBOURNE en GIRONDE, cela fait dix ans que le jardin est un outil dans l’institution. J’ai résumé cette période en l’intitulant (Du Désert à l’Oasis). Au plaisir d’échanger. Thierry LECHON Date: Mon, 8 Jun 2015 06:21:36 +0000 To: thierry.lechon@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s