Les Jardins en fête : ballade dans Paris

Le weekend dernier, Paris et quelques villes de banlieue fêtaient leurs jardins avec un tas d’activités pour les grands et les petits, d’ouvertures de jardins habituellement fermés et d’encouragements à jardiner quelque soient les circonstances. « Jardinez votre immeuble » proclame une brochure municipale qui ajoute que « La Ville de Paris s’est engagée à augmenter et à diversifier le patrimoine végétal de la capitale : nouveaux espaces vers, arbres d’alignement, murs végétalisme, toitures-terrasses…Les Parisiens peuvent contribuer à cet effort. Devenez les jardiniers de Paris! »

Je vous propose une petite ballade en photos des jardins que j’ai visités samedi et dimanche.

Accueil dans des dizaines de jardins et espaces verts, avec des jardiniers de la ville de Paris prêts à répondre aux questions des visiteurs.

Au Clos des Blancs Manteaux cohabitent un jardin partagé que gère une association de quartier et un espace tenu par la Ville de Paris avec sur place la Maison des Acteurs du Paris Durable.

Le jardin partagé cultivé par une poignée d’adhérents de l’association Les jardiniers du 4e. Un jardin partagé, c’est un terrain cédé par la ville à une association qui promet de s’en occuper selon certaines règles précises et de le rendre accessible au public.

Les dadagreen n’étaient pas encore installés quand je suis passée au Clos des Blancs Manteaux, mais je voulais quand même vous montrer ces plantations pleines de fantaisie de Paris Label.

Décidément, Paris est plein de fleurs et de plantes quand on ouvre les yeux : le Marché aux Fleurs sur l’ïle de la Cité.

Dans le 7e, se cache un jardin mi-potager et verger et mi-jardin d’enfants, le jardin Catherine Labouré. On envie les petits du quartier qui peuvent jouer ici.

On trouve aussi au jardin Catherine Labouré, situé derrière Matignon, un club Nature de l’association CPN (« Connaitre et Protéger la Nature »). C’est le seul à Paris et les enfants peuvent y découvrir la faune et la flore, le jardinage et les saisons.

La Société Nationale d’horticulture de France ouvrait aussi ses portes, avec un hommage au Japon. « Semer, planter, faire pousser est une façon de mieux vivre. C’est excellent pour la santé physique, la santé mentale, les liens sociaux… » explique la brochure d’adhésion à la SNHF. Un plaidoyer pour la thérapie horticole appliquée à tout un chacun.

Une des nombreuses activités proposées aux enfants, la création de mini-jardins avec les plantes de leur choix.

Ce nichoir à insectes est installé au square Louvois dans le 2e. Pendant le weekend, on pouvait apprendre comment construire très simplement des nichoirs à insectes, à chauve-souris, à hérissons, à hirondelles ainsi que des mangeoires et des abreuvoirs.

Dans le 2e arrondissement, un petit jardin partagé vient d’être inauguré dans un square pour enfants près des Grands Boulevards. C’est un début avec un petit lopin et une cabane à outils…

Un restaurant du 2e propose un jus d’herbe de blé (bio, bien sûr) qui pousse devant vous.

L’association Puce Muse organise des concerts de musique vivante visuelle virtuelle. Une de ses installations participatives est ce jardin musical où les passants, à l’aide de manettes de jeu, jouent dans une mare pleine de carpes virtuelles et contrôlent la brume, tout ceci en créant des sons.

Un autre jardin partagé dans le 19e où depuis presque 10 ans des fleurs et des légumes poussent au milieu des immeubles et du béton.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s