Un automne serein au jardin

Cet été, nous n’avons pas chômé. Nous avons rencontré Heidi Rotteneder, une hortithérapeute formée en Autriche et aux Etats-Unis, et Pablo Molanes Pérez, un infirmier en train de créer une ferme en permaculture avec des patients qui reconstruisent leur vie.

Entrons dans l’automne tranquillement, en prenant un temps de respiration. Je suis en train de prendre un grand tournant dans ma vie. Après avoir reçu mon diplôme de psychologue clinicienne de l’Université de Paris Nanterre cet été, j’ai accepté un poste de psychologue dans un CLIC, une structure qui accompagne des personnes âgées autonomes. Dès ce premier lundi de septembre, je me lance dans cette nouvelle aventure. Pour mener cette nouvelle mission et suivre en parallèle une formation pour continuer à me spécialiser dans les thérapies comportementales et cognitives, je vais avoir besoin de temps et d’énergie.

Pour le moment, le blog va continuer à vivre à son rythme mensuel. Je posterai un nouveau billet tous les premiers lundis du mois. Je suis impatiente de partager avec vous les prochains sujets déjà en préparation : un outil d’évaluation des jardins thérapeutiques validé par une doctorante américaine, une conversation avec une psychothérapeute anglaise qui rencontre ses patients dans la nature, une expérience de jardin dans une prison française,…Le premier billet va arriver très vite, dès la mi- septembre, co-signé par Nicole Brès et Sylvain Hilaire…Je n’en dis pas plus.

En attendant pour nourrir vos réflexions et votre curiosité, je partage simplement quelques pépites glanées ici ou là.

 

Encore un infirmier au jardin

Décidemment, les jardins fascinent les infirmiers. En 2013, Sébastien Barbier a consacré son mémoire de fin d’études à l’IFSI de Sainte-Anne au rôle de l’infirmier dans un jardin thérapeutique. Une lecture à recommander. Aujourd’hui infirmier libéral, il a travaillé pendant quatre ans dans une MAS où il a instauré des randonnées hebdomadaires en forêt et où un jardin thérapeutique a vu le jour. Fan d’escalade qu’il avait également proposé aux jeunes souffrant d’autisme et de psychoses à la MAS, il se retrouve mieux sous l’étiquette plus globale écothérapie. Il est heureux si son mémoire peut inspirer et informer d’autres personnes cinq ans plus tard.

 

Les jardins de la Fondation Cognacq-Jay

Anne Surdon, formée à Chaumont-sur-Loire et en participant aux symposiums de Jardin & Santé, fait l’objet d’un article dans la revue interne de la Fondation Cognacq-Jay « Agir ensemble ». On retrouve aussi son expérience et d’autres au sein de la fondation en ligne.

Anne Surdon

 

Un jardin thérapeutique en plein Bruxelles

Ouvert à des patients en psychiatrie et d’autres en revalidation (apparemment un synonyme belge pour réadaptation ou réhabilitation), ce jardin inauguré en juin 2018 occupe 1000 m2. Pour en savoir plus, cet article d’un journal spécialisé belge, une courte visite en vidéo et le discours du psychiatre qui dirige le service.Discours 1

Discours 2

Un livre pour les Parisiens

« Jardiner Autrement à Paris : 100 lieux pour reverdir la capitale » est un livre de la journaliste Emmanuelle Vibert paru chez Parigramme qui donne des pistes pour découvrir la nature et le jardinage à Paris. Vous pouvez en feuilleter quelques pages ici.

 

Si vous passez par l’Anjou le 22 septembre…

La Haute Filotière, Nicole Brès nous en avait déjà parlé en 2017. Ce projet, entre autres autour de la prévention du burn out, se poursuit. Le 22 septembre, l’association EcosSanté ouvre ses portes de 14h00 à minuit avec toutes sortes d’animations. Passez les voir. Pour moi, cette date évoque inévitablement Georges Brassens…Je vous laisse en musique.

lafilotierenfete-affiche

Une réflexion au sujet de « Un automne serein au jardin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.