Alors, on fait quoi maintenant?

Ces jours-ci, le bonheur n’était vraiment nulle part. Depuis l’attaque contre les hommes et les femmes de Charlie Hebdo et les jours surréalistes qui ont suivi jusqu’à ce weekend de rassemblements exceptionnels, impossible de se sentir bien nulle part. Comme des âmes en peine, nous avons cherché un peu de sens et de réconfort là où nous le pouvions. Pour Sébastien Guéret, aka l’homme qui murmure à l’oreille des arbres (dans mon esprit), en voyage loin de la France pendant ces jours tragiques, la solitude dans une chambre d’hôtel combinée à l’orgie d’échanges sur les réseaux sociaux l’ont finalement fait accoucher de ce beau texte qu’il m’a gentiment autorisé à partager avec vous.

Ca commence ainsi. « ALORS  ON  FAIT  QUOI  ?  (Petit  courrier  très  subjectif  d’un  insomniaque  français  à  l’autre  bout  du  monde.  Je  ne  peux  pas   être  avec  dans  la  rue  pour  exprimer  ma  colère  et  mon  chagrin,  et  je  ne  peux  pas  serrer  fort  dans   mes  bras  ceux  que  j’aime,  alors  je  vous  écrit  d’ici  à  tous…) ». Le reste est à lire ici. C’est un texte écrit avec les tripes. Sébastien partage ses pistes pour créer un monde meilleur. C’est facile comme tout et extrêmement dur. En tout cas, ça commence avec chacun de nous dans notre coeur, je suis d’accord avec lui là dessus. Dans un dessin prémonitoire de Charb « Toujours pas d’attentat terroriste », un terroriste rectifie : « Attendez, on a jusqu’à la fin janvier pour présenter ses voeux. » Pour prendre de bonnes résolutions de nouvel an, décrétons qu’il n’y a pas de date limite. Merci, Sébastien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s