The Nature Cure : l’écothérapie se développe aux Etats-Unis

 

Cet article dans le magazine américain The Atlantic ne parle pas d’hortithérapie, mais plutôt d’écothérapie. Il cite J. Phoenix Smith, une écothérapeute californienne convaincue que la terre peut enrayer la dépression et que des exercices dans la nature peuvent améliorer la santé mentale et physique. L’auteur, journaliste et docteur en médecine, est plutôt sceptique au début. Il rencontre également Craig Chalquist qui ensNature Cureeigne dans le département de psychology Est-Ouest au California Institute of Integral Studies et un pédiatre de Washington, DC qui prescrit du temps dans la nature à ses jeunes patients. Il en conclut que le plus grand bienfait de la nature est peut-être de nous donner un but, de développer nos liens et de nous amener à vouloir préserver la nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s